Hanéfé, Christine, t’es virée !

Joie et bonne humeur :
Le pare-feu OpenOffice ne protège apparemment pas les Ministres de l’Inculture et de la Soumission aux Lobbies des conséquences d’une censure sévère par le Conseil Constitutionnel d’un projet de loi au mieux baclé, au pire carrémement rédigé par les pires abrutis qui puissent exister.

Au revoir, et à jamais, Christine Albanel. Seul regret, les crises de rire déclenchées par ses réponses à chaque question un peu sérieuse, qui démontraient son incompétence et son absence de maîtrise totale du sujet.

Arrive un revenant, Frédéric Mitterrand. pas sûr qu’il soit meilleur…

Et en attendant, je prie toujours et encore pour qu’un certain Frédéric Lefebvre, porte-parole  d’un certain parti d’extrême-droite français, ferme définitivement sa gueule…

 

 


Et à ma grande horreur, suite au remaniement, on se retrouve avec un personnage moins que recommandable en guise de Ministre de l’Intérieur…
Et que l’on se retrouve avec un ministre du Travail tellement compétent que son ministère sera renommé prochainement Ministère du Chomage.

 

Et en passant, il est désormais évident que les Droits de l’Homme sont plus qu’une gêne dans ce pays. Et dans nos relations avec le reste du monde… Exit donc le Secrétariat d’Etat aux Droits de l’Homme…

 

Je crèverais avant la retraite…

Avant, je disais ça pour rire… jaune. – Tout comme je disais que je crèverais avant mes trente ans… Ce qui n’a pas été le cas apparemment… – Aujourd’hui, je le pense franchement…
Je ne serais jamais à la retraite. Je ne pourrais jamais profiter des dernières années de mon existence à profiter de la vie.

Pourquoi ?
Et bien… Parce qu’il y a actuellement quelques petits problèmes de financement des retraites actuelles et à venir. Et que pour essayer de résoudre cela, nos très chers dirigeants se proposent de repousser l’âge de la retraite à 67 ans. En plus de la rallonge de la période de cotisation nécessaire pour pouvoir prétendre à une retraite complète… 42,5 ans si j’ai mauvaise mémoire. Et on attendra sans doute rapidement 45 ans.

Mon cas est assez simple. J’ai fais des études.- +5 en +6 tellement je suis mauvais – Et je suis allé bosser au Canada – bientôt, je donnerais mes impressions du temps passé là-bas – pendant trois ans. Direct à la sortie des études. Et ces trois années sont perdues. – Il ne faut pas croire… On mondialise l’économie mais on ne mondialise rien concernant les différents droits des travailleurs… – Donc je n’ai commencé à cotiser en France pour la retraite que sur la fin de mes 27 ans… 27,5 + 42,5 = 70. Oups… Dommage… Si la retraite avait été maintenue à 60 ans, j’aurais perdu 10 ans de cotisations… Mais même avec la retraite à 67 ans, j’y perds… Et je serais obligé de partager les croquettes du chat en fin de mois… Si je survivais…

Et oui… Il faut déjà survivre jusqu’à 67 ans.
Je sais… L’espérance de vie augmente tous les ans. L’acharnement thérapeutique compense le fait que nos générations qui n’ont pas été élevées au grand air – et au grain – sont plus sujettes aux maladies et autres cancers que les précédentes. Mais bon, survivre à un cancer du colon, des testicules puis des poumons, ça me tente moyen… Et le trou de la sécu est déjà assez profond. Ensuite, perso, vu ma consommation de sucre, je crèverais du diabète à court terme. Ou, vu le stress du boulot, d’un infarctus ou d’une rupture d’anévrisme.

Bref, je ne profiterais jamais complètement de la vie… Je resterais jusqu’à la fin un tâcheron qui aura cotisé pour rien… Enfin si… Pour payer les retraites de mes prédécesseurs. Car c’est bien là le principal truc qui m’énerve. Je cotise actuellement non pas pour ma retraite, mais plutôt pour payer celle de ceux qui y sont actuellement.
Pourquoi ? Et bien parce que nous sommes dirigés par des incompétents finis qui ne prévoient rien à long terme. Leur vision est constamment bloquée par la prochaine élection. Leur but n’est pas de servir le peuple et de résoudre des problèmes, mais de satisfaire leur putain de goût pour le pouvoir, en profiter pour s’en mettre plein les poches et éventuellement, tirer de l’ex top-model.
Et oui… La situation actuelle est le résultat d’un manque flagrant de vision à long terme…
Il faut dire qu’avant 1945, une bonne grosse guerre tous les quarante ans environ réduisait une certaine catégorie de population, provoquait quelques destructions à même de provoquer une relance de l’économie, etc etc… – Ca peut paraître cynique mais… – Depuis, plus rien… Je ne compte pas les divers conflits lié à la décolonisation, ceux-ci s’étant déroulés hors de la métropole. – Fini le temps où Omar jouait du bongo pendant que nous lui faisions la gentillesse de le débarrasser de ce méchant pétrole polluant –
Bref, plus de guerre, une population qui augmente et qui vieillit et une économie qui n’a plus sa petite relance artificielle… Et pas un seul des enarques ou autres sortants de ces Grandes Ecoles formatrices d’incompétents en chef n’a compris que potentiellement, à un moment donné, le système allait droit dans le mur. Ou alors, il a laissé ça aux bons soins de son successeur, tout aussi peut intéresser à faire ce pour quoi il a été élu.

Bref…
Je crèverais avant la retraite…

Intro à la con v 0.1

Ceci est un semblant d’introduction à une nouvelle qui ne sera sans doute jamais écrite.
L’une des idées de base vient d’un appel à texte depuis longtemps clos. – Dans 95% des cas, j’ai mon idée à la con qui peut servir de base à une nouvelle que trois à quatre mois après la clôture du dit appel à texte. – L’autre vient d’un petit échange de messages avec un ami, qui, lui, sait écrire et même des trucs que j’aime bien.

Bon alors, le début du crime contre la littérature :

Nous vous avons menti. Depuis le début.
Et nous continuerons. Tant que nous le pourrons. ou jusqu’à ce que cette vérité si difficilement travestie soit révélée au grand jour.
Notre secret le plus sombre…
L’Informatique, c’est de la Magie. De la plus noire et sanglante espèce.

Et la version pour que Shakespeare fasse des bons dans sa tombe :

You have been lied to. Since the beginning.
And you will still be, until the End. Or until we can not hide anymore the truth.
Our darkest secret.
I.T. is Magic.
And mostly black and bloody.

 

Bon, et maintenant, je vais me servir du papier où j’ai griffonné ça pour aller foutre le feu au bureau.

Qu’est ce qui est plus con…

… Qu’un homme politique français ?

Un troupeau d’hommes et de femmes politiques français.
S’exprimant sur une élection foireuse.

Avec une mention spéciale à Xavier Bertrand, disant :
"Les français s’expriment en votant."
Avec 60% d’abstention, je pense que le message est pourtant clair.

 

Perso, je suis pour le passage par les armes de tous les politiciens dès qu’il y a plus de 50% d’abstention à un scrutin.