Je suis un chien…

Woof…

Je viens de finir la mission – YOUHOU !!!! –  qui me gavait pronfondément ces derniers mois. Sombre histoire de technologies sur lesquelles je ne suis pas compétent – Oui, je sais, je suis un incompétent fini – et de client ayant une grosse envie de suicide professionnel.
Donc je suis en intercontrat. Et oui… La sortie de mission ayant été plus rapide que prévue – Ne jamais faire confiance à un commercial qui dit : "Je rappelle le client pour lui dire que tu restes jusqu’en Septembre" – je suis aujourd’hui sans mission.

Oui, bon, OK, j’avoue… J’avais trouvé une mission… Chez *BIIIIIP*, boîte que je n’apprécie pas. – Je préfère encore le pollueur… – Chez qui certaines formalités administratives et les formulaires à remplir pour les accomplir me hérissaient profondément… Avec trois à quatre heures de transport en commun tous les jours… Et avec des délais qui me faisaient sauter mes vacances…
Etant un connard fini, j’ai envoyé chier le commercial. – "Tu as bien conscience que ça va te nuire ?" Ouais, et je t’emmerde. –

Depuis, comme un bon chienchien, j’ai du faire deux fois le tour des bureaux pour me présenter aux divers commerciaux, tenu en laisse par mon responsable…
Et accepter que mon dossier soit envoyer sur un peu n’importe quel type de mission. – "Tu peux modifier ton dossier pour faire ressortir telle techno ?" Ouais mais j’ai un niveau vraiment trop limite dessus… "Fais-le…" Woof… –

Là, j’ai un pote qui m’a ouvert une porte pour une putain de mission intéressante… Derrière, je suis surpris… Y en a qui trainent des pieds… Et ma boîte veut que le dossier soit bouclé pour il y a trois jours… Woof…
Et le commercial qui me met en même temps sur un autre truc… Avec une réponse pour demain… Et, si il n’avait pas merdé et envoyer le bon fichier, j’étais bon pour bosser dessus cette nuit…

Je suis un prestataire… Pardon… Je suis un chien…