Tiens, la SF n’est pas morte dans ma PAL

Je me faisais un petit point dernièrement en matière de livres lus cette année et j’ai été obligé de faire un constat « bizarre ».

1- Désormais, je lis à 80% en VO.
2- La plupart des ouvrages en VF sont des livres écrits par des auteurs français.
3- En VF, ce sont désormais les « petites » maisons d’éditions qui sortent les livres qui m’intéressent le plus.
4- Retour en force de la SF

Sur le point 1, il y a plusieurs facteurs pouvant l’expliquer.
Premièrement, et principalement, j’en ai eu marre d’attendre la sortie de la suite de certaines séries commencées en VF et dont les éditeurs français sont, soit incapables de communiquer correctement sur le devenir de la série en question – je prendrais pour exemple la série des Femmes de l’Autremonde, de Kelley Armstrong, dont j’ai découvert, plus par hasard qu’autre chose, que l’éditeur français sortait la suite. Oui, mais sans communication valable, j’avais craqué et acheté le reste de la série en VO. –, soit des séries abandonnées par les éditeurs français. – Dresden Files, Rachel Morgan, Kate Daniels par exemple. –
Ensuite, parce que j’ai envie de lire des auteurs que j’ai découvert en VF, mais dont les autres titres ne seront jamais traduits. Exemple : John Courtney Grimwood, Jack Campbell.
Ou parce que je n’ai pas envie de payer 70€ pour un bouquin divisé arbitrairement en deux tomes, sortant à plusieurs mois d’écart, alors que je pourrais l’avoir à 7€ et en un seul tome.
Ou encore parce que ce sont des auteurs que j’ai découvert en VO, sans l’intermédiaire d’un éditeur français : Kelly Meding, William C. Dietz, Ian Douglas, Steven L. Kent, Kelly Gay, …
Bref, de bonnes comme de mauvaises raisons. Mais désormais, c’est la VO qui prime.

Point 2 :
Sur les 18 bouquins VF lus pour le moment cette année :
– 6 ont été écrits par des auteurs anglophones, mais lus « pour boulot »;
– 2 ont été écrits par des auteurs anglophones, mais lu pour le plaisir;
– 10 ont été écrits par des auteurs francophones et ont été lus pour le plaisir.
Je crois que les stats sont parlantes. Si j’ai commencé la série en VF, que la série me plaît, et que l’éditeur fait son boulot, je continue la série en VF. Mais là… C’est de plus en plus rare. La série La flotte Perdue et sa suite de Jack Campbell est l’une des deux. La deuxième, c’est un début de série de Larry Correia.
Pour les auteurs français, ce sont principalement des auteurs dont je connais le talent depuis des années et qui écrivent des chose qui m’intéressent.
En passant, Si Bragelonne / Milady pouvait se sortir les phalanges de l’arrière-train et enfin sortir le tome 3 de l’intégrale de Cal de Ter de P.J. Hérault, ça serait bien. – Oui, là, je suis un brin énervé sur le report sine die et sans raison du tome 3.

Point 3 :
Ben, les grands éditeurs ne publiant que très peu d’auteurs francophones, et vu que mes lectures VF sont désormais principalement des livres par des auteurs francophones, CQFD.

Point 4 :
Ben oui, vu que je lis en VO, l’offre en matière de SF s’aggrandie largement.