Mais qu’est ce qu’un Psychopathe ?

Je profite honteusement que je sois payé à rien faire (Hahahaha) jusqu'à des heures indues pour pourrir cette mauvaise idée que représentent les FantasyBlog en créant, justement, un de ces machins soi-disant tendances.
J'essayerais d'éviter au maximum les fautes et si jamais vous en trouvez, merci de me les balancer à la figure.

Maintenant, une petite définition du psychopathe et de la psychopathie.

LA PERSONNALITE PSYCHOPATHIQUE OU ANTISOCIALE

Le concept de personnalité psychopathique se rattache à un ensemble particulier de troubles du caractère et du comportement se traduisant par l'inadaptation sociale et le non respect de la loi.
De multiples termes correspondent à ces personnalités : déséquilibre psychique (France), névrose impulsive (Angleterre), sociopathie (USA). Cette personnalité, véritable pathologie psychiatrique (psychopathie) prédomine nettement chez l'homme. Ouais… la parité peut aller se faire voir.

Diagnostic

La prévalence en population générale est estimée (études aux USA, pays de grochopathes reconnu) 3 % chez les hommes et 1 % chez les femmes. Un certain nombre se retrouve dans les milieux carcéraux. Un peu normal vu que l'on ne respecte pas les lois !
Il existe de nombreuses situations où nous sommes amenés à rencontrer ce type de personnalité. Pour en faire le diagnostic, nous nous appuyons sur un ensemble de symptômes.

* les situations d’urgences comme l'agitation clastique favorisée par des alcoolisations , les gestes suicidaires (patients avec de multiples scarifications sur les bras), la dépression, les bouffées délirantes aiguës et les troubles liées à la toxicomanie.  Une dose de bouffées délirantes aigues pour moi siouplaît !
* les conduites délinquantescomme les délits mineurs, un acte hétéroagressif explosif sous l'emprise de l'alcool, les escroqueries, l'usage et la détention de drogue, la délinquance sexuelle à type d'attentats sexuels, la prostitution. La responsabilité pénale du malade est d'ailleurs d'appréciation difficile.
* La biographie est marquée par la répétition d'évènements pathogènes (placements, violence, rejet des institutions …) et la précocité des symptômes (impulsivité, instabilité). Ils débutent dans l'enfance, s'aggravent à l'adolescence avec apparition d'une toxicomanie, de la délinquance et la marginalisation. La reconstitution de cette biographie est souvent difficile (mythomanie, lacunes mnésiques). A l'âge adulte, la vie professionnelle est faite d'une succession d'échecs comme la vie affective. Tout partenaire est idéalisé puis abandonné brutalement à la moindre contrariété . Le psychopathe refuse toute responsabilité et il vit d'expédients.
* Les passages à l'acte sont le mode de décharge habituel de toute tension psychique et survient à la moindre frustration. Il peut s'agir de vols, de fugues, de crise d'agitation ou d'alcoolisation, de tentatives de suicide qui ont pour caractéristiques communes: la fixité (répétition), la brutalité (véritable "explosion") et la disproportion par rapport au conflit. Ces passages à l'acte se situent en dehors de toute élaboration mentale et de toute culpabilité. Le passage à l'acte court-circuite toute pensée ( et toute émotion à tonalité négative comme l’angoisse ou la tristesse).
* L'affectivité est apparemment faible. Il semble insensible, froid, dépourvu d'émotion. Il incrimine la malchance, se présente comme une victime de la société. Ses relations sont souvent "utilitaires", livrées aux satisfactions immédiates. Mais derrière cette apparente insensibilité se cache un malaise interne peu ou pas exprimé, fait d'ennui, de passivité.

Le diagnostic peut être difficile à faire surtout qu'il peut se montrer charmant. Ah ? Qui a pondu cette connerie ? Cependant le recours à la frustration ainsi que le rappel de la loi éveille en lui la colère et la menace d'un passage à l'acte qui peut être auto ou hétéroagressif.


Evolution

Elle dépend de différents facteurs (niveau intellectuel, attitude de l'entourage, rencontre avec une institution ou un thérapeute investi) et peut être :
– une mort précoce (par accident , par suicide, ou par règlements de compte).
– la désinsertion : clochardisation, parasitisme (hospitalisme), enfermement carcéral.
– des décompensations dépressives, la toxicomanie, l'alcoolisme
– une "normalisation" tardive qui souvent fait suite à une rencontre (sentimentale, institutionnelle). Avec l'âge, les aspects les plus saillants des conduites pathologiques vont s'atténuer.

Les traitements médicamenteux dépendent de la symptomatologie au moment de la consultation. Il faut éviter les anxiolytiques de type benzodiazépines car les patients ont des tendances toxicophiliques importantes. Il peut être utile d'avoir recours aux neuroleptiques sédatifs comme tercian®, nozinan, neuleptil. Parfois la répétition des passages à l'acte avec des angoisses désorganisantes rend nécessaire l'utilisation de neuroleptiques plus incisifs comme le fluanxol, qui a une forme retard. Il faut signaler que ces patients sont dans la plupart des cas peu compliants aux soins. La psychothérapie de soutien peut être utile mais il faut preuve d'intransigeance sur le cadre, les traitements et surtout les passages à l'acte.

 

 

 

14 réflexions sur « Mais qu’est ce qu’un Psychopathe ? »

  1. Salut petit con,

    Ton blog représente vraiment le summum de la connerie qu’on peut trouver sur Internet. Tu n’es qu’un computer’s geek qui se croit antisocial. Pauvre imbécile. Tu n’es pas antisocial, tu es asocial parce que tu n’as pas assez de personnalité pour te mêler aux autres. Alors tu crées un blog sur lequel tu fantasmes en rêvant que tu es une personne anormale, un “pathologique”. Laisse-moi te dire que tu n’es qu’un perdant. Sale petit con. J’ai tellement de mépris pour ta race.

  2. calme toi les short le grand fais attention a ce que tu dis ca te sert a quoi detre mechant si tu ne veut pas entendre le mal-etre des gens ta juste a pas commenter et te taire. non mais pour qui tute prend de traiter les gens de perdant !!!! HAHAHA

  3. J’y crois pas.
    Y a encore des commentaires sur le premier message.
    Ca me sert à quoi d’être méchant ?
    A RIEN !
    Et c’est ça qu’est génial.
    MWAHAHAHAHAHAHAHAHAH !

  4. Juste pour me tester l’empathie : j’aimerais bien savoir si “la veuve et l’orphelin” est un crypto-pseudo de “Kettch”, lequel ferait de la provoc en espérant être défendu par ses lecteurs. Ci-joint mon mail, pour un aveu en coulisses.
    Si l’on répond toujours à ce vieil article, c’est que Gogol nous y mène tout droit quand on tape “psychopathe”.

  5. Juste comme ça, je viens de faire une recherche sur l’IP de “La veuve et l’orphelin” quand il avait posté ce commentaires. (Je tiens à disposition les logs de ce blog) Celui-ci se trouvait au Canada.
    Hors, en Avril 2007, cela faisait plus d’un an et demi que j’étais revenu de chez les caribous.
    De plus,je n’utiliserais jamais un tel pseudo. Pour moi, la veuve est faite pour être violer et l’orphelin passé à la broche. (Servir bien cuit, la peau bien craquante.)

  6. tout dabord je souhaiterai te remercier car ton blog n’a fait que confirmée ma penssé mais je ne pensse pas trouver une slution ce du moin je lesper un jour j’ai un proche qui l’es est ce situe en milieu carceral depuis de nombreuse années je souhaiterais en savoir plus pour pouvoir l’acceuillir est si tu pouvait m’expliker autrement a quand ta suite pour ce blog

  7. le mec qui reproche aux autre de se prendre pour des psychos, et qui nous lache des “mwahahaha” a la fin de ses messages. Tu fais encore plus pitié qu’eux pauvre tache!

  8. Hey !
    Je ne savais pas trop où laisser ce commentaire complètement inutile, alors
    autant taper l’incruste ici.
    Tout d’abord je dirais que n’ayant pas l’habitude de laisser une trace de mon passage sur les blogs, il faudra par avance m’excuser de la maladresse de ce commentaire. Je voulais vous/te remercier de mettre ce blog en ligne aux yeux du monde, je dois avouer que je l’ai découvert il n’y a pas longtemps et il est rare que je m’attarde sur ce genre de site (souvent par manque d’intérêt sur le long terme (? pas sûre de l’orthographe, mais bon.)) mais ce blog… très divertissant je dois dire, j’apprécie beaucoup passer du temps à lire tous ces articles !
    Je ne sais pas trop pourquoi je raconte ça, m’enfin bon, ça vous/te fera toujours un peu de lecture, qui n’apporte rien, c’est sur, mais après tout, ça reste un commentaire. Et puis c’est sympa de lire des commentaires, ayant moi-même eu un blog, tout type de commentaire est le bienvenue (ça fait quand même une bonne répétition du mot “commentaire” dans ce commentaire et c’est lourd de tout le temps mettre “commentaire” un peu partout dans ce commentaire et … bref c’est nul quoi). Même les mauvais comme celui plus haut de la veuve et l’orphelin. C’est là que l’on se rends compte que les gens font pitié et ne savent pas quoi faire de leur vie (un peu comme moi qui écris ce pavé inutile, mais au moins, je “n’insulte” personne.)
    Bonne continuation et j’espère avoir très rapidement un peu de lecture sur ce blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.